www.bebe-de-chine.com

Noé, notre bébé de Chine

Le Baï Jai Bei

Sur la bonne idée de Karine (merci Karine !) on va lancer ce beau projet de Baï Jai Bei !

De quoi s'agit-il ?

D'après ce que j'ai trouvé sur internet c'est une couverture faite de 100 petits morceaux de tissus assemblés, façon patchwork, associés à 100 voeux.

 

78342085_o.jpg

Je vous explique :

C'est une tradition du nord de la Chine qui permet de célébrer l'arrivée d'un bébé. On invite 100 personnes à offrir chacune un morceau de tissu, de 20cm x 20cm en 100% coton, (pour éviter sans doute les problèmes au lavage...). Les 100 morceaux seront cousus ensemble pour former un patchwork qui contiendra alors " la chance, l'énergie et les vœux" de toutes les personnes qui ont participé au projet.

Lors de son envoi, chaque personne ajoute à son morceau de tissu, une carte contenant également un échantillon de ce même tissu et un vœu pour l’enfant.

 

oldies-tissus-love-set-de-8-carres-de-15-x-15-cm-R1-175257-1.jpg


Nous trouvons cette idée de couverture construite à partir "des petites attentions de plusieurs personnes" très belle...Et c'est une jolie manière pour tous ceux qui le désirent, de participer à l'accueil de cet enfant du bout du monde dans notre famille ! Peut-être que cela nous aidera aussi à patienter plus sereinement en attendant la bonne nouvelle...

Nous invitons donc tous ceux qui le souhaitent à nous envoyer ces vœux, je transmettrai volontiers notre adresse postale à ceux qui m'en feront la demande par mail à crocofloetlemorse@gmail.com. J'espère vous montrer le résultat final dès que j'aurai suffisamment de tissus...(je ne sais pas si nous arriverons à récolter 100 morceaux !)

D'avance, merci à tous.

 

Pour résumer, nous attendons de votre part :

1 coupon de tissu 100% coton de 20cm x 20cm

1 carte de vœu pour notre enfant

1 échantillon du même tissu attaché à la carte

 

Pour finir, voici la légende qui serait à l'origine du Baï jai bei :

 
"La dernière impératrice de la dynastie de Qing n'était qu'une concubine parmi les autres jusqu'à ce qu'elle ait eu la chance de mettre au monde le seul fils de l'empereur.
Un jour, forcée de laisser son bébé seul, elle dût élaborer un plan pour le protéger des épouses ''aînées'' et pour que les autres familles Manchu puissantes soutiennent sa réclamation au trône.
De chacune des cents plus hautes familles de l'empire, elle demanda un morceau de la soie la plus fine. De ces soies, elle ordonna aux tailleurs du palais de les couper en cent petits morceaux et de ces morceaux de confectionner une robe longue pour son enfant. Ainsi il appartenu, par symbole, à cent familles fortes et nobles, et, sous cette protection, les dieux craindraient de lui nuire.
Cette légende a été transformée en tradition chinoise.
A l'arrivée d'un nouvel enfant on réalise un Bai Jia Bei ''100 bons souhaits'' invitant cent amis et membres de famille à contribuer avec une pièce rapportée (carrée simple de tissu) avec un souhait. Les cent pièces rapportées sont cousues ensemble dans un édredon qui contient la chance, l'énergie, et les bons souhaits de toute la famille et amis qui ont contribué avec un morceau de tissu."

 



30/11/2014
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres